29 février 2012

Hollande l'enchanteur

Aujourd'hui, lors de son déplacement à Londres, Monsieur Hollande a dit qu'il ne fallait pas avoir peur de lui. Il est vrai qu'après ses ressentes annonces (voir les articles le chevalier Hollande et lettre à Monsieur Hollande) il y a de quoi avoir peur.

Mais pour rassurer la "city", le candidat socialiste a annoncé qu'il voulait réguler le marché financier (comme s'il était le seul) et faire que les finances soient au service de l'économie ... Quel beau pléonasme ...

Comment compte t-il si prendre :

- En séparant les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi, de leurs opérations spéculatives ? Sauf qu'une banque est une entreprise privé répondant à un code précis. Donc Monsieur Hollande sous-entend qu'il ferait de l'ingérence dans la gestion bancaire ... Je ne suis pas sûr cela est le résultat escompté ...

- En interdisant aux banques françaises d’exercer dans les paradis fiscaux ? Alors là je dis bravo. Franchement je trouve cette idée magnifique. Mais pourquoi personne ne l'a eu avant ? Sérieusement, outre le fait que d'autres ont essayé mais se sont cassés le nez ; je voudrais connaître la formule magique que le candidat socialiste va utiliser. Car cela il ne le dit aucunement.

- Mettre fin aux produits financiers toxiques qui enrichissent les spéculateurs et menacent l’économie ? Oui mais comment ? Encore une fois personne ne le sait.

- Supprimer les stock-options ? Super idée ! Comme ça les investissements diminueront. Belle technique pour redresser notre économie.

-Création d’une taxe sur toutes les transactions financières ainsi que d’une agence publique européenne de notation ? Premièrement la création d'une agence européenne est une bonne idée, dommage que d'autres y ont pensé avant lui. 

Deuxièmement, taxer toutes les transactions financières (donc celles du français moyens) n'est pas la meilleur idée pour encourager les investisseurs.

En conclusion, François Hollande veut réguler les finances de la même manière qu'il compte diriger le pays : Avec du vent. Car tout le programme du candidat est de la même teneur : Des propositions non chiffrées ni expliquées, des taxes à la pelle, destruction des valeurs, clivage riches et pauvres ... 

Bref, Monsieur Hollande nous fait du Mitterrand bis : Vendre du rêve avec comme seul outil la poudre de perlimpinpin. Et tant pis si pour cela il faut ruiner le pays et l'espoir de millions de français. 

C'est pour tout ça que, moi, vous me faite peur François Hollande ...

Commentaires sur Hollande l'enchanteur

Poster un commentaire